lundi 1 septembre 2014

A l’automne, des nouveaux visages pour l’Union européenne

01 09 2014

Après le renouvellement du Parlement européen en mai dernier, les chefs d’État et de gouvernement de l’Union ont nommé le nouveau président du Conseil européen et la nouvelle haute représentante de l’Union pour les Affaires étrangères, deux postes clés de l’organisation institutionnelle. Plus tard, ce sera aux nouveaux commissaires européens d’être investis.

Samedi 30 août 2014, le Conseil européen s’est réuni exceptionnellement pour discuter, en premier lieu de la situation en Ukraine, mais aussi pour tenter de parvenir à un consensus pour la nomination du futur remplaçant d’Herman Van Rompuy à la présidence du Conseil européen. Deux candidats étaient perçus pour le poste prestigieux, finalement c’est Donald Tusk, le premier ministre polonais, soutenu par Angela Merkel, qui l’a emporté face à la première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt. La charge symbolique et politique de cette nomination est forte ; c’est la première fois qu’un poste aussi important revient à un pays issu de l’élargissement de 2004. Surtout, la nomination de M. Tusk est un marqueur important dans le contexte actuel de tensions avec la Russie car la Pologne est porteuse d’une ligne dure vis-à-vis de Vladimir Poutine. Les chefs d’État et de gouvernement européens se sont aussi accordés sur la remplaçante de Catherine Ashton à la tête de la diplomatie européenne. Pressentie pour le rôle, la ministre des affaires étrangères italiennes Federica Mogherini a facilement recueilli une majorité de suffrages. Ces nominations sont l’occasion pour les rapports de force européens de s’exprimer pleinement, il s’agit de respecter de nombreux équilibres : nord-sud, est-ouest, couleurs politique ou encore parité. C’est probablement la complexité de ces rapports de force qui avait empêché le Conseil, lors de sa réunion du 16 juillet dernier se mettre d’accord sur ces deux personnages qui complètent, avec le nouveau président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le trio chargé d’incarner le visage de l’Union européenne. Prochaine étape : la fin du mois de septembre qui sera marquée par les auditions des 27 commissaires (un par pays) désignés par le président de la Commission européenne. Une fois ces auditions terminées, le Parlement européen votera sur la composition de la nouvelle Commission au mois d’octobre. Le 1er novembre, celle-ci devra avoir été investie et rentrera en fonction.

En savoir plus : http://www.touteleurope.eu/actualite/calendrier-2014-les-principales-dates-a-retenir.html

http://europarltv.europa.eu/fr/player.aspx?pid=e0148410-68a8-4b11-b80f-a30e0100a444

vendredi 29 août 2014

Ateliers "Langue et culture" à la Maison de l'Europe de Brest

29 08 2014

Samedi 6 septembre, de 9h30 à 12h30 à la Maison de l’Europe, aura lieu la journée d’inscriptions aux ateliers « Langue et culture ».

La vie ne nous a jamais donné autant d’occasions de parler plusieurs langues : un voyage, une rencontre, un projet… C’est pourquoi la Maison de l’Europe de Brest propose des ateliers « langue et culture ». Ce format de cours de langues permettra aux participants d’apprendre une langue étrangère en se plongeant dans la culture du pays.

La Maison de l’Europe propose des ateliers d’anglais, d’espagnol, de polonais, de russe ou encore d’allemand et d’italien. Chaque atelier sera composé de 5 à 11 personnes afin que chacun se sente libre de s’exprimer au maximum dans la langue et pour que les professeurs s’adaptent aux objectifs de chaque élève : initiation, progression ou perfectionnement. Les enseignants privilégieront des méthodes d’apprentissage interactives (DVD, CD, journaux) et aborderont des sujets d’actualité du pays.

La Maison de l'Europe de Brest donne rendez-vous aux intéressés le samedi 6 septembre de 9h30 à 12h30 pour se renseigner, rencontrer les enseignants et s'inscrire. Pour de plus amples renseignements, vous pouvez également contacter l'équipe salariée au 02 98 46 60 09.

vendredi 11 juillet 2014

Télécharger la lettre d'information de la Maison de l'Europe de Brest

11 07 2014


Juillet et août 2014

Pour consulter les anciennes newsletters, cliquez ci-dessous :

Lire la suite …

mercredi 25 juin 2014

Retrouvez l'ensemble des chroniques Europe d'Emmanuel Morucci

25 06 2014


  • en téléchargement au format pdf :



  • sur la radio RCF :



Vous pouvez également consulter les textes des anciennes chroniques :

Lire la suite …

S’engager à l’étranger

25 06 2014

Le volontariat est une bonne possibilité pour apprendre à se connaître et pour vivre une expérience marquante et peut-être utile pour la future vie professionnelle. Être volontaire, c’est s’engager pour un intérêt collectif qui peut être par exemple à vocation humanitaire, culturelle ou sportive. Conscients de l’importance du volontariat, le Parlement et la Commission européenne ont établi le programme d’action communautaire « Service volontaire européen pour les jeunes ».

Ce programme fait actuellement partie du programme Erasmus+ visant à faciliter la mobilité de la jeunesse européenne. Grâce au Service Volontaire Européen (SVE), les jeunes Français et Françaises peuvent s’engager dans d’autres pays européens et d’autres pays partenaires de l’UE. Le volontariat dure entre 2 et 12 mois et est subventionné par la Commission européenne qui paie l’hébergement, la nourriture et la formation linguistique et qui couvre environ 90 % des frais de transport. De surcroît, le volontaire obtient une indemnité mensuelle variant entre 55 à 145 euros par mois. Malgré le fait qu’il s’agisse d’un programme européen, le volontaire peut également passer son volontariat dans un pays partenaire de l’Union européenne.

Le programme s’adresse aux jeunes Européens ayant entre 18 et 30 ans et cherchant à découvrir une autre culture et de nouveaux modes de travail. Afin de se renseigner plus sur le SVE et pour trouver les organismes d’accueil, veuillez-vous rendre sur cette page web : http://europa.eu/youth/evs_database.