vendredi 24 octobre 2014

[ Communiqué ] La Commission européenne propose l'octroi d'une aide du FEM en faveur des travailleurs licenciés de la société GAD en France

24 10 2014

La Commission européenne a proposé d’accorder à la France une enveloppe de 918 000 euros, sur le budget du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM), pour aider 760 travailleurs licenciés par l’entreprise GAD, active dans le secteur de l'abattage des porcs et de la transformation de leur viande. La proposition va maintenant être soumise à l’approbation du Parlement européen et du Conseil de l’Union européenne.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, M. László Andor, a déclaré à ce sujet: «La filière porcine française, notamment bretonne, a été frappée de plein fouet par la crise économique, laquelle a entraîné une augmentation du prix des aliments pour animaux et une diminution de la demande. La décision prise aujourd’hui aidera les anciens travailleurs de GAD à retrouver un emploi en leur permettant de bénéficier d'un accompagnement et de conseils adaptés.» L'État français et GAD cofinancent une série de mesures pour aider les travailleurs licenciés à retrouver un emploi. La France a introduit une demande d’intervention du FEM portant sur le financement d'une cellule de reclassement qui fournit des conseils et orientations aux travailleurs licenciés.

Le coût de cette cellule de reclassement est estimé à 1,5 million d’euros et la contribution du FEM s'élèverait à 918 000 euros.

Contexte

Dans sa demande, la France souligne que la crise financière et économique mondiale a entraîné une diminution de la consommation annuelle de porc et de produits à base de porc, tombée de 43 kg par habitant en 2007 à 39 kg en 2013. Cette évolution a, à son tour, provoqué une diminution de la production et de la transformation de viande porcine dans les abattoirs tels que ceux qui appartiennent à GAD.

Dans le même temps, le prix des aliments pour porcins, qui sont en grande partie importés de pays tiers, a augmenté. Le prix d’une tonne d'aliments est passé de 150 à 250 euros entre 2006 et 2011, a atteint 300 euros au second semestre de 2012 et s'est maintenu à un niveau moyen de 287 euros en France en 2013.

Pendant plus de cinq ans, GAD a été pris en étau entre des éleveurs luttant pour faire face à la hausse des prix des aliments pour animaux et des consommateurs confrontés à la baisse de leurs revenus; ces pressions antagonistes ont causé de graves difficultés financières à l'entreprise. L'année 2008 est la dernière année qui s'est soldée par un bénéfice pour GAD. En 2013, la société a fermé trois de ses cinq sites de production et a été placée en redressement judiciaire, après avoir enregistré 65 millions d’euros de pertes entre 2010 et juin 2013.

Les sites fermés sont ceux de Lampaul et Saint-Martin (tous deux en Bretagne) et celui de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Les licenciements ont des incidences négatives importantes sur l’économie régionale, notamment en Bretagne, où l’emploi est davantage tributaire du secteur agroalimentaire que dans le reste de la France (11 % en Bretagne contre 5 % en moyenne en France).

L'ouverture des échanges commerciaux avec le reste du monde a des effets globalement positifs sur la croissance et l’emploi, mais elle peut aussi entraîner des pertes d’emplois, en particulier dans des secteurs vulnérables et au détriment de travailleurs peu qualifiés. C’est la raison pour laquelle le président de la Commission, M. Barroso, a proposé la création d’un Fonds destiné à aider ceux qui doivent s’adapter aux conséquences de la mondialisation. Depuis sa mise en place, en 2007, le FEM a fait l'objet de cent trente demandes d’intervention. Quelque 536 millions d’euros d’aide ont déjà été demandés en faveur de plus de 116 000 travailleurs. Pour la seule année 2013, le montant total des aides accordées au titre du FEM a dépassé 53,5 millions d’euros.

Le règlement régissant le FEM a été révisé en juin 2009 dans le but de renforcer le rôle du Fonds en tant qu’instrument d’intervention rapide dans l’arsenal déployé par l’Europe pour faire face à la crise financière et économique. La version modifiée de ce règlement est entrée en vigueur le 2 juillet 2009 et le critère relatif à la crise a été appliqué à toutes les demandes reçues entre le 1er mai 2009 et le 30 décembre 2011.

Le Fonds, qui se veut une expression de la solidarité de l’Union, est maintenu en place pour la période 2014-2020 et son mode de fonctionnement a été perfectionné. Son champ d’intervention a été élargi de manière à englober de nouveau les travailleurs licenciés en raison de la crise économique, les travailleurs ayant un contrat à durée déterminée et les travailleurs indépendants; de plus, par dérogation jusqu’à la fin de 2017, les jeunes des régions admissibles au bénéfice de l’initiative pour l’emploi des jeunes qui sont sans emploi et qui ne suivent ni études ni formation (NEET) sont également inclus, à concurrence d’un nombre égal à celui des travailleurs licenciés en faveur desquels le FEM intervient.

Informations complémentaires
Site web du FEM
Europe Direct par téléphone au 00 800 6 7 8 9 10 11 ou par courriel en cliquant ici.

Reportages vidéo :

« L'Europe lutte contre la crise: le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation redynamisé »
Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation
Recevez gratuitement par courrier électronique la lettre d'information sur l'emploi, les affaires sociales et l'inclusion de la Commission européenne.
Site web de László Andor
Suivez László Andor sur Twitter

lundi 20 octobre 2014

Les inscriptions pour le concours « Affiche ton Europe ! » sont lancées !

20 10 2014

Aujourd'hui, la Maison de l'Europe de Brest, Centre d'Information Europe Direct Bretagne Ouest, lance pour la 3e année consécutive un concours intitulé « Affiche ton Europe ! » en partenariat avec le Conseil Général du Finistère.

La citoyenneté européenne et l'inventivité au rendez-vous !

Destiné à sensibiliser les collégiens aux questions de citoyenneté européenne et de mobilité européenne, « Affiche ton Europe ! » est une initiative soutenue par le Conseil Général du Finistère dans le cadre de son programme d'actions pédagogiques en matière d'intégration européenne. Le concours à destination des collégiens du Finistère, qui en est à sa troisième édition, a déjà touché 630 élèves de différents niveaux.

Du 20 octobre 2014 au 27 mars 2015 les collégiens du Finistère sont invités à produire, par groupes et selon une technique libre, un support visuel sur la citoyenneté européenne et la mobilité européenne. Les enseignants ont jusqu'au 30 janvier 2015 pour inscrire leurs classes auprès de la Maison de l'Europe de Brest par téléphone au 02 98 46 60 09 ou par mail à l'adresse accueil@maisoneurope-brest.eu.

Pour une bonne compréhension de la problématique et des notions abordées, chaque classe participante se verra proposer une animation de la Maison de l'Europe de Brest en complément de sa participation au concours. L'animation portera sur la citoyenneté européenne, les institutions et donnera les clefs de compréhension des questions de mobilité européenne offertes par l'UE.

Ouvert à tous les niveaux de collège, « Affiche ton Europe ! » vise à renforcer l'identité européenne et à faire prendre conscience aux collégiens de leurs droits, leurs devoirs mais également des responsabilités et possibilités qui leurs sont offertes de participer à la construction européenne.

Renouvellement d'une convention pluriannuelle

Le samedi 7 septembre la Maison de l'Europe de Brest et le Conseil Général du Finistère ont renouvelé leur partenariat concernant l'animation de projets de sensibilisation aux questions européennes orientés vers le grand public jusqu'en 2016.

Partenaires depuis 2000 sur les questions européennes dans le Finistère, la Maison de l'Europe de Brest et le Conseil Général du Finistère ont fait naître des initiatives destinées à toucher le grand public tout au long de l'année ; animations scolaires, concours pour les collégiens Finistériens, organisation de la Journée de l'Europe en mai, conférences, ateliers mobilité... Menées chaque année sur un large territoire, ces actions touchent plus de 5000 Finistériens de tout âges.

Appel à propositions "Mobiliser sur le web et les ondes radio 2014"

20 10 2014

D'après l'opinion publique (Eurobaromètre 2013) : le traitement médiatique des questions européennes est jugé insuffisant, et plus largement le fonctionnement des institutions est incompris ou méconnu des Français. À cela s'ajoute une hausse de l'image négative de l'UE. Pour remédier à se problème et diffuser "les nouveaux visages" de l'UE suite aux élections européennes de mai dernier, la représentation en France de la Commission européenne lance un appel à proposition pour des projets visant à renforcer la visibilité des thématiques européennes sur Internet et sur les ondes radio via le développement de nouveaux outils et contenus originaux, attractifs et au fort potentiel viral.

L’objet de cet appel n’est pas la création de nouveaux sites ou plateformes Internet mais le développement d’outils et contenus utilisant des supports et dispositifs existants (sites, plateformes Internet, pages, réseaux soci aux, vidéos...). Les supports radio et vidéo proposés devront impérativement être relayés sur Internet. - renforcer la visibilité des thématiques européennes et notamment valoriser les supports et dispositifs existants sur Internet et créer des synergies entre les outils en ligne ;
- favoriser l’émergence d’un débat critique et contradictoire sur les politiques européennes ;
- favoriser les synergies entre les acteurs de la société civile impliqués dans le domaine européen en matière de communication digitale ;
- développer une citoyenneté européenne active en France à l’occasion du renouvellement des institutions et dans la perspective des élections européennes de 2019.

Si vous avez des idées et que vous voulez vous lancer, n'hésitez plus! Vous avez jusqu'au 20 novembre 2014 pour envoyer votre proposition.

Pour plus d'informations cliquez sur le lien ci-dessous :
http://ec.europa.eu/france/news/mobiliser_sur_le_web_appel_a_proposition_2014_fr.htm

vendredi 17 octobre 2014

Retrouvez l'ensemble des chroniques Europe d'Emmanuel Morucci

17 10 2014


  • en téléchargement au format pdf :



  • sur la radio RCF :



Vous pouvez également consulter les textes des anciennes chroniques :

Lire la suite …

La Maison de l'Europe Le Mans-Sarthe recrute !!

17 10 2014

La Maison de l'Europe Le Mans-Sarthe recrute un/une chargé(e) de mission. Pour accéder à la fiche de poste cliquez sur l'image ci-dessous. Vous pouvez postuler jusqu'au 14 novembre.